Logo SMO Distribution

English


info@  •  819 568-5322

Conseils et trucs

Quelle est la réglementation reliée aux traitement des eaux usées?

Le Règlement sur l'évacuation et le traitement des eaux usées des résidences isolées vise l'évacuation et le traitement des eaux usées des résidences de 6 chambres à coucher ou moins – et des bâtiments qui produisent un débit total quotidien d’eaux usées d'origine domestique d'au plus 3 240 litres. Ces résidences et autres bâtiments ne doivent pas être raccordés à des réseaux d'égout municipaux ni à des ouvrages d’assainissement collectifs.

Le Règlement a pour objectif d’interdire le rejet dans l'environnement d’eaux de cabinets d'aisances, d’eaux usées ou d’eaux ménagères à moins que ces eaux n’aient reçu un traitement approprié. Ces eaux non traitées constituent un contaminant au sens de la Loi sur la qualité de l'environnement.

Quand doit-on faire la vidange des fosses septiques?

Au Québec, les propriétaires de fosses septiques sont tenus de les faire vidanger tous les deux ans, dans le cas d’une habitation occupée en permanence, et tous les quatre ans pour les résidences saisonnières. Certaines municipalités peuvent avoir des exigences plus sévères à ce sujet, vous devez donc contacter le service d'urbanisme de votre municipalité pour avoir plus de détail dans ce cas.

Comment je peux faciliter le vidange de ma fosse

En général, il appartient au propriétaire de rendre accessible le couvercle de la fosse septique pour permettre la vidange de la fosse. Pour facilité cette tâche, vous pouvez remonter le couvercle de votre fosse au moyens d'extension et/ou remplacer votre couvercle de béton par un couvercle en plastique.Vous devez également prévoir l'aménagement paysagé de votre terrain en conséquence.

Comment m'assurer que mon système demeure en bon état

  • Ne pas remblayer plus de 36 po (90 cm) au dessus d'une fosse septique.
  • Nettoyer le préfiltre une à deux fois par année.
  • Installer un filtre au charbon sur l'évent de la maison peut éliminer les odeurs autour de la maison.
  • Éviter de construire des aires de stationnement, des terrasses, ou une patinoire sur la superficie du lit d'épandage et sur la fosse.
  • Réduire la consommation d'eau, et par conséquent le volume d'eaux usées, en installant des dispositifs d'économiseur d'eau dans les appareils sanitaires.
  • Étaler l'utilisation des laveuses automatiques et des lave-vaisselle sur une période de plusieurs jours.

Signes d'un système septique défectueux

  • Reflux dans les toilettes ou dans d'autres appareils sanitaires, ou vidange plus lente qu'à l'ordinaire.
  • Mauvaises odeurs dans la maison ou dans l'eau potable.
  • Sol détrempé autour de la fosses septique ou du lit d'épandage.
  • Flaques d'eaux usées ou d'effluents autour de la fosse septique.
  • Gazon particulièrement vert ou épais sur la surface du lit d'épandage.
  • Croissance importante d'algues dans les lacs ou cours d'eau avoisinants.
  • Niveaux élevés de nitrates, de bactéries ou d'autres contaminants dans l'eau du puits.

Quoi ne pas jeter dans les égouts?

Étant donné que les installations septiques ont besoin des micro-organismes pour la décomposition des déchets, il est important de ne pas les « empoisonner ». Même une petite quantité de peinture, de solvant, de décapant, de dissolvant de vernis à ongles ou de tout produit de nettoyage évacué ou versé dans les tuyaux peut tuer les bactéries qui décomposent les matières organiques dans les eaux usées. Les désinfectants ménagers, comme l’eau de Javel et les nettoyeurs de toilette, peuvent être utilisés avec modération sans nuire au bon fonctionnement de l’installation septique; toutefois, l’emploi immodéré des désinfectants peut détruire les bactéries de la fosse septique. Certains fabricants favorisent l’utilisation de certains produits pour nettoyer ou encore amorcer ou intensifier la digestion des boues. La plupart de ces produits ne sont pas très utiles; ils sont donc déconseillés.

Évitez de jeter dans l’installation septique des substances qui ne se décomposent pas naturellement ou qui se décomposent très lentement (huiles, graisses et gras, couches jetables, tampons et leur contenant, condoms, essuie-tout, papiers mouchoirs, litière pour chats, matières plastiques, filtres à cigarette, marc de café, coquilles d’œuf et autres déchets de cuisine). Les broyeurs à déchets installés sous l’évier sont également à proscrire, à moins que la fosse septique et le champ d’épuration soient conçus pour absorber le surplus d’eau et de matières organiques associés à ces appareils.

Source :

SCHL - www.cmhc-schl.gc.ca/

MDDEP - www.mddep.gouv.qc.ca/eau/eaux-usees/residences_isolees/reglement.htm

N'hésitez pas à communiquer avec nous pour tout conseil.
Ça nous fera plaisir de vous aider.



Nos autres divisions:
SMO Industrie Quincaillerie Touraine


© 2012, SMO DISTRIBUTION • 1959 St-Louis St., Gatineau (Québec) • 819 568-5322 •info@smodistribution.ca